Crésus Facturation

19.6Extension – Codes analytiques pour la comptabilisation

Cette extension de Crésus Facturation permet d’affecter des centres d’analyse, des codes de répartition, ou des périodes d’imputation aux divers éléments d’une facture émise ou reçue, en vue du passage des écritures dans la comptabilité.

Afin de pouvoir utiliser ces possibilités il faut :

  • être en possession d’une licence Crésus Comptabilité LARGO
  • activer les possibilités analytiques dans l’onglet Analytique de la commande Définitions du menu Options, et créer les divers centres d’analyse ou code de répartition dans la comptabilité.

La comptabilisation analytique concerne plusieurs aspects bien distincts :

  • l’affectation de produits et de charges à des centres d’analyse, y compris l’affectation de produits et de charges indirects à l’aide de codes de répartition, par exemple afin d’évaluer le rendement d’un projet.
  • l’affectation d’un produit ou d’une charge à une période d’imputation différente de la date de l’écriture.
  • la possibilité d’avoir des budgets périodiques.
  • la possibilité d’avoir des comptes avec des soldes en quantité.

Il est possible d’imputer une charge ou un produit directement dans un centre d’analyse ou alors indirectement dans plusieurs centres d’analyse à l’aide d’un code de répartition.

Réglages

Pour pouvoir utiliser cette extension dans un mandat de Crésus Facturation, il convient de cocher que l’on souhaite utiliser les codes analytique dans les Réglages généraux > Comptabilisation comme suit:

Articles

Dans la fiche article, par l’onglet Divers, il est possible de dérouler la liste des centres d’analyse ou code de répartition définis dans la comptabilité et d’affecter ainsi ce code à l’article. Lors de la création d’une facture, ce code est repris par défaut.

Factures émises

Lors de la création d’une nouvelle facture, dans l’onglet Détails, il est possible de définir pour chaque ligne de facture le code analytique (centres d’analyse ou code de répartition). Si l’article a un tel code analytique, il est repris par défaut, mais peut être modifié pour chaque facture émise.

il est aussi possible de définir un code analytique pour l’ensemble de la facture dans l’onglet Finances

Factures reçues

De même, pour les factures reçues il est possible de définir par lignes de facture dans l’onglet Détails le code analytique.

Si on n’a pas saisi des lignes de détail, il est possible de répartir une charge par l’onglet Finances comme suit. On peut donc indiquer par compte de charge le code analytique qui s’y rapporte, ou même avoir plusieurs fois le même compte de charge, mais un code analytique différent.

Périodes d’imputation

En plus du code analytique, il est possible d’attribuer une période d’imputation. Pour cela, il faut avoir créé dans la comptabilité les périodes souhaitées. En regard du code analytique concerné, indiquez la date d’imputation souhaitée.

Pour une facture d’achat, on peut aussi répartir l’écriture sur deux (ou plus) périodes d’imputation, en utilisant le même compte de charge et le même code analytique.

Pour une facture de vente, une seule date d’imputation peut être saisie, pour toute la facture.

Lors de la comptabilisation, chaque écriture sera attribuée à la période qui correspond à la date d’imputation saisie.

Dans la comptabilité, sur la ligne d’écriture correspondante, la date d’imputation sera remplacée par le numéro de la période d’imputation.

07 mars 2022

Suggest Edit

Recherche