Crésus Banking

1Introduction

Dans le cadre du trafic des paiements opéré selon la norme ISO 20022, les ordres de paiement – anciennement appelés DTA ou OPAE – sont traités dans des fichiers pain (acronyme de payment initiation). On distingue deux groupes de fichiers pain :

  • pain.001 pour les ordres de paiement transmis à la banque
  • pain.002 pour les rapports et statuts d’erreur

Par ailleurs, les banques fournissent des fichiers camt (destinés au cash management) qui détaillent les mouvements financiers liés à un compte bancaire. On distingue divers types de fichiers camt :

  • camt.052 pour les relevés en cours de journée (en général réservés aux grandes entreprises)
  • camt.053 pour les mouvements sur un compte (avec ou sans détails)
  • camt.054 sous diverses formes pour des informations diverses tels que : détail des mouvements de compte, détail des encaissements BVR, confirmations d’exécution d’ordres de paiement électroniques, de débit direct, etc.

Crésus Banking est utilisé pour

  • émettre les fichiers pain.001 avec les ordres de paiement générés par Crésus Facturation
  • traiter les informations renvoyées par la banque dans les fichiers pain.002
  • traiter les encaissements fournis dans les fichiers camt.054
  • enregistrer les mouvements communiqués dans les fichiers camt.053
  • générer les écritures comptables de ces mouvements

Il sert à gérer dans une interface commune :

  • Les paiements des factures reçues enregistrées dans Crésus Facturation.
    • Les paiements préparés dans Crésus Facturation sont transmis à Crésus Banking. Crésus Banking génère l’ordre de paiement correspondant et le transmet à la banque.
      Crésus Banking
      obtient de la banque des informations concernant les ordres de paiement et les envoie à Crésus Facturation. C’est donc la facturation qui génère les écritures correspondantes pour Crésus Comptabilité.
  • Les encaissements BVR des factures émises par Crésus Facturation.
    • Les encaissements BVR sont remis à Crésus Facturation où ils sont imputés aux factures émises concernées, et c’est la facturation qui génère les écritures correspondantes pour Crésus Comptabilité.
  • Les mouvements enregistrés sur le compte tels que les encaissements IBAN, le paiement des salaires (souvent généré par Crésus Salaires), les paiements saisis sur le compte, les opérations effectuées au bancomat, les paiements par carte bancaire, le prélèvement de frais de gestion.
    • Crésus Banking analyse les mouvements et les classe. Il offre un outil d’édition des mouvements et génère sur cette base des écritures pour Crésus Comptabilité.

L’utilisation de Crésus Banking pour la réconciliation bancaire nécessite d’avoir défini un mandat Crésus Synchro.
Consultez le manuel Crésus Synchro pour les détails.

Pour traiter les mouvements de compte, demandez à votre banque une livraison quotidienne au format camt.053 avec le détail des encaissements et avec l’image du titre. Consultez cet article si vous êtes client de PostFinance.

22 décembre 2021

Suggest Edit

Recherche