Crésus Salaires

×
  1. 0 - Table des matières
  2. 1 - Introduction
  3. 2 - Première prise en main
  4. 3 - L'environnement de travail
  5. 4 - Pour aller plus loin
  6. 5 - Paiements électroniques (fichiers ISO 20022)
  7. 6 - Comptabiliser les salaires
  8. 7 - Crésus Synchro - mécanisme de comptabilisation
  9. 8 - Imprimer les certificats de salaire
  10. 9 - Exporter les décomptes par Swissdec
  11. 10 - Passer à l’année suivante
  12. 11 - Enregistrer / sauvegarder
  13. 12 - Ouvrir / restituer
  14. 13 - Créer une gestion de salaires
  15. 14 - Reprise et migration de fichiers
  16. 15 - Comment passer d’une année à l’autre ?
  17. 16 - Exemples particuliers
  18. 17 - Rubriques
  19. 18 - Saisie
  20. 19 - Menu Entreprise
    1. 19.1 - Identité de l’entreprise
    2. 19.2 - Lieux de travail
    3. 19.3 - Assurances
    4. 19.4 - Dialogue de saisie
      1. 19.4.1 - L’assureur
      2. 19.4.2 - Groupes de personnes
      3. 19.4.3 - Taux de cotisation
      4. 19.4.4 - Développer / réduire une branche
      5. 19.4.5 - Supprimer une définition
    5. 19.5 - Les diverses assurances
    6. 19.6 - Coefficients
    7. 19.7 - Définition des rubriques
    8. 19.8 - Contrôle des données
    9. 19.9 - Définition des accès
    10. 19.10 - Impôt à la source
    11. 19.11 - Comptabilisation des rubriques
    12. 19.12 - Groupe
    13. 19.13 - Périodes
    14. 19.14 - Jours fériés
    15. 19.15 - Reprendre d’un autre fichier
    16. 19.16 - Mots de passe
    17. 19.17 - Espion
  21. 20 - Menu Employés
  22. 21 - Menu Options
  23. 22 - Swissdec
  24. 23 - Crésus Partout
  25. 24 - Envoi de documents par e-mail
  26. 25 - Produire des documents PDF
  27. 26 - Export au format csv
  28. 27 - Configurer la saisie
  29. 28 - Gestion des présentations
  30. 29 - Dialogue mode d’impression
  31. 30 - Dessin des présentations
  32. 31 - L’éditeur de calculs
  33. 32 - Calcul des impôts à la source
  34. 33 - Modèles pour les paiements ISO
  35. 34 - Les extensions de Crésus Salaires

19.4Dialogue de saisie

La définition des assurances et caisses sociales se fait dans le dialogue de la commande Entreprise – Assurances.

On y traite dans des onglets séparés les données des caisses AVS, caisses d’allocations familiales (CAF), assurance accidents (LAA), assurance accidents complémentaires (LAAC), indemnités journalières maladie (IJM), frais de traitement (FT) et de prévoyance professionnelle (LPP).

19.4.1L’assureur

Définition d’un assureur

Si aucun assureur n’a été saisi, ou pour ajouter un assureur, cliquez sur <Nouvel assureur> :

Certaines données sont obligatoires ou sont soumises à une structure rigide. Tant que la donnée n’est pas saisie correctement, Crésus affiche le champ en rouge et ne permet pas de passer dans un autre onglet ou de valider le dialogue.

Les données de base

Pour toutes les caisses, il faudra compléter le nom de l’assurance et ses coordonnées. Celles-ci seront utilisées pour l’impression des décomptes et du fichier d’entreprise.

Mode de transmission : Si l’assureur est équipé pour recevoir les transmissions de données par swissdec et que votre machine est connectée à internet, vous pourrez envoyer vos décomptes et formulaires d’annonce en ligne.

  • Si vous choisissez de faire ces transmissions en ligne, sélectionnez le mode Utilise swissdec en ligne (PIV) proposé par défaut.
  • Si vous préférez utiliser l’accès manuel au portail swissdec, sélectionnez le mode Utilise swissdec hors ligne (EIV) crypté.
  • Si l’assureur n’accepte pas les fichiers au format swissdec, sélectionnez le mode N’utilise pas la transmission.

Pour de plus amples informations concernant la transmission des décomptes, consultez la section consacrée aux outils swissdec disponible sous §22 Swissdec.

Nom court : abréviation proposée par Crésus qui identifie l’assureur. Il n’y a en général pas besoin de la modifier.

Numéro swissdec : chaque caisse associée au mécanisme swissdec a un numéro d’identification qui lui est propre. Votre assureur doit pouvoir vous le fournir. On trouve la liste des caisses enregistrées auprès de swissdec sur le site www.swissdec.ch.

Si vous avez choisi de ne pas utiliser la transmission ou que l’assureur n’est pas connecté à la plate-forme swissdec, ce numéro n’est pas nécessaire.

Numéro de membre ou numéro de client,  Numéro de contrat : il s’agit de vos numéros d’identification auprès de la caisse en question. Ce champ est obligatoire pour faire des transmissions swissdec. Si vous n’avez qu’un numéro, saisissez-le à la fois sous le numéro de client et le numéro de contrat

Conflit

Si on crée une nouvel assureur en saisissant les mêmes numéro swissdec, numéro de client et numéro de contrat, Crésus signale le conflit.

C:\Users\David\AppData\Local\Temp\SNAGHTML18487295.PNG

Un clic sur le bouton Réunir ajoute un groupe à l’assureur déjà configuré.

19.4.2Groupes de personnes

Les groupes de personnes correspondent aux différentes classes de risque, aux différents secteurs d’activités ou aux polices d’assurance.

La création d’un nouvel assureur ajoute automatiquement un groupe :

Le groupe de personnes est référencé par la première position du code. Il faut saisir cette lettre ou ce chiffre ici.

L’assurance vous communique les codes qu’elle utilise.

Complétez le nom du groupe de personnes. Il s’agit d’un nom indicatif, choisissez un terme qui caractérise facilement le groupe, par exemple « Administration » ou « Chauffeurs ».

Pour ajouter un groupe de personnes auprès d’une caisse existante, sélectionnez la caisse et cliquez sur <Nouveau groupe>.

Catégorie

Pour un même groupe, il peut y avoir une ou plusieurs catégories en fonction du mode de prélèvement des primes ou des montants soumis aux cotisations. Les catégories sont référencées par un chiffre ou une lettre.

Lorsqu’on ajoute un nouvel assureur, le mécanisme crée automatiquement un groupe (sans code) et la catégorie 0 (zéro) du groupe.

Pour ajouter une catégorie dans un groupe, sélectionnez le groupe et cliquez sur <Nouveau code>.

La 2ème position du code permet de référencer le type de salaire soumis aux cotisations et le taux de primes à prélever, par exemple les salaires entre 0.- et 148’200.- ou les salaires supérieurs à 148’200.-

19.4.3Taux de cotisation

Définition des taux

Le taux de cotisation dépend bien entendu de votre négociation avec les caisses d’assurances.

Vous serez amené à préciser les montants soumis et les taux à appliquer, pour la part employé et pour la part employeur.

  • Les seuils et plafonds peuvent être saisis sous la forme de montants mensuels ou annuels.
  • Les taux des primes sont entrés en pourcent. Attention, certaines caisses communiquent leurs taux en pour-mille.

La catégorie fixe ou non assuré – habituellement codée 0 – ne permet pas de définir un taux, puisqu’on spécifiera un montant fixe de cotisation à prélever directement dans l’onglet Assurances des données de l’employé.

Calcul sur base annuelle

Si l’option Calcule sur base annuelle est activée, les déductions pour l’assurance seront calculées en tenant compte du cumul des salaires et des cotisations des mois précédents.

Si l’option est désactivée, le calcul des cotisations ne se fait qu’en tenant compte des valeurs du mois courant.

Cette option n’est pas applicable à toutes les assurances.

Paramètres de l’employé

Les différentes assurances définies figurent dans les listes disponibles dans l’onglet Assurances des données de l’employé.

19.4.4Développer / réduire une branche

Si vous avez plusieurs assurances pour le même domaine, ou plusieurs groupes auprès du même assureur, utilisez les symboles + et – pour développer ou réduire une branche de la vue hiérarchique :

19.4.5Supprimer une définition

Pour supprimer une définition d’assurance, il faut passer en mode complet (Options – Mode complet).

Cliquez sur le bouton Supprimer, puis sélectionnez le code, le groupe ou l’assurance à supprimer :

Validez la suppression.

Si l’objet à supprimer est utilisé, vous ne pouvez pas le sélectionner.

Suggest Edit

Recherche